Fitness VS Musculation

Tenue : Débardeur Lorna Jane – Legging Fabletics – Chaussure Reebok 

Il y a quelques temps, lorsqu’on me demandait quel sport je pratiquais je ne savais jamais si je devais dire fitness ou musculation. En même temps l’un est très connoté fille tandis que le deuxième est plutôt réservé aux hommes selon les clichés. Puis il faut dire que je pratiquais un peu des deux avec des trainings à la maison avec des charges de légères à moyennes (j’avais des poids de 2kg de domyos et deux kettlebell de 10kg). Cependant j’ai suivi pendant plusieurs semaines le guide de musculation féminine de David Costa.

J’en suis venue à me demander qu’elle était la différence entre le fitness et la musculation ?

En fait les deux disciplines font travailler les muscles mais de deux façons différentes afin d’atteindre un objectif propre à chacune. Le fitness a pour but d’affiner et de tonifier le corps tandis que la musculation permet de gagner en masse musculaire c’est-à-dire en volume et en force.
C’est pour cette raison qu’on a tendance à penser que les femmes préfèrent le fitness pour maigrir (#mercilesdictatsdelamode) et que les hommes pratiquent la musculation pour avoir de gros muscles (#remercilesdictatsdelasociete). 

Le fitness est composé de séries longues (à partir de 20 répétitions) où l’on travaille les muscles, soit au poids du corps (sans charge) soit avec des charges légères. De plus les temps de pause entre les séries sont courts (de 30 secondes à 1 minute). Cette technique joue sur l’endurance musculaire en demandant aux muscles de tenir sur la longueur (c’est pour cette raison que l’on utilise des charges légères). C’est donc un super complément pour les personnes pratiquant la course à pied, le vélo, la natation et tous les sports qui demandent un effort physique sur le long terme. C’est d’ailleurs pour cette raison que les adeptes au running conseillent de faire du renforcement musculaire pour améliorer ses performances.

Tandis qu’en musculation on travaille l’intensité et la force musculaire avec des séries courtes (en général entre 8 et 12 répétitions) et des charges plus conséquentes. A l’inverse les temps de pause sont plus longs (entre 1m30 et 2 minutes). Cette technique provoque l’hypertrophie des muscles et implique donc une prise de volume. 

Je me dois de préciser que la musculation ne va pas vous faire ressembler à notre cher Arnold puisqu’il s’agit d’une troisième technique de travail musculaire qui s’appelle le bodybulding qui demande des entrainements TRES intenses et une alimentation TRES stricte !

De plus la musculation ne rend pas les femmes plus masculine car nous ne possédons pas le même taux de testosterone que ces messieurs, il est donc biologiquement difficile de créer autant de volume musculaire. Si vous avez peur d’être trop musclée, je vous conseille cet article !

Chacun doit determiner ses objectifs et adapter sa pratique sportive en fonction de cela et non des autres et des on dit ! 

No Comments

Leave a Comment