Un saut en parachute en Australie

De Octobre 2014 à Juillet 2015 j’ai voyagé en Australie pour célébrer la fin de mes études. Je vous en ai un peu parlé sur ce blog mais sachant que nous avions un blog spécialement pour ce voyage, je n’ai évoqué que quelques moments. Et je me rends compte que je ne vous ai pas parlé d’un des moments les plus fous de ce voyage ET de mon existence ! Je me dois donc de remédier à cela immédiatement 😉

Mon père est parachutiste à l’armée, j’ai donc toujours baigné dans cet univers et sauter d’un avion me donnait vraiment envie. Puisque je n’avais jamais eu d’occasion avant, pourquoi ne pas réaliser un de mes rêves en Australie ?

Ainsi après 8 mois à parcourir la côte Est Australienne, nous avons fini notre trip à Cairns au Nord de la côte.
En ce mois de juin 2015 mon chéri allait passer le cap de la trentaine et j’ai voulu lui offrir un cadeau qui l’aiderait (ou pas) à passer cette étape !
On ne fête qu’une seule fois dans sa vie ses 30 ans alors autant que ça soit inoubliable !

Nous avons voulu faire les choses en grand en réservant un saut de 1400 mètres au dessus de la grande barrière de Corail avec un atterrissage sur la plage.

C’était sans compter sur un des seuls jours de mauvais temps de la région ! En effet le Nord du pays étant proche de l’équateur, l’hiver il fait environ 30°c (en juin c’est le début de l’hiver) et l’été je vous laisse imaginer.

A cause d’une météo peu clémente, ils ont annulé l’atterrissage sur la plage mais nous avons tout de même pu sauter et d’un peu plus haut (car nous avions payé un supplément).

thumb_gopr7975-9-000_1024

Une aventure comme celui-ci ne se fait qu’une seule fois dans sa vie nous avons donc opté pour l’option photos et vidéos. Et nous ne regrettons pas cet achat car nous avons plein de belles (ou pas vu que j’ai gardé la bouche ouverte durant toute la chute haha) images qui nous rappelle un super moment de notre voyage à l’autre bout du monde.

Pour ma part j’étais tellement contente de vivre cette expérience, que j’attendais depuis un moment, que je n’ai ressenti aucun stress ! De son côté mon copain était très silencieux et totalement angoissé (les 30 ans ? le saut ? les deux ? Allez savoir).

Nous sommes montés en premier dans l’avion, nous avons donc pu voir tous les autres participants sauter avant nous, et je dois dire que ça fait un drôle d’effet de les voir tomber de l’avion !

Finalement notre tour arrive, mon copain saute avant moi et puis vient le moment de se jeter dans le vide. En vérité c’est le moniteur qui décide de ce moment fatidique ! Le passage du sol au vide est assez intenses (vu la tête que j’ai fait sur la vidéo ça se confirme !).

thumb_gopr7975-0-000_1024

Le saut en chute libre ne dure en réalité que quelques secondes mais c’est à la fois très long et très court. On a le temps de ressentir l’intensité de la chute mais pour ma part je n’ai pas eu le temps de penser à grand chose. Tandis que mon copain a tout analysé autour de lui pour se souvenir de chaque seconde :  l’extrême sensation de liberté, les nuages sur sa peau, le mouvement de son corps tombant dans les airs …

Le moment où le parachute s’ouvre est un peu douloureux mais rien de méchant et on continue de profiter de la vue et des sensations inédites.  Les moniteurs nous ont même laissé la possibilité de nous diriger à l’aide des poignées.

L’atterrissage se fait au ralenti et avec beaucoup de douceur, c’est déjà terminé mais le souvenir restera gravé ! Mon copain a passé le cap des 30 ans avec succès !

1 Comment

  • jeremy pigeon décembre 30, 2016 at 10:54

    Haha super, personnellement je ne sais pas si j’oserai un jour ^^ ! Bravo à toi !

    Reply

Leave a Comment